Les rigoristes (musulmans ou pas)

On nous assure d’un paradis qui sera peuplé de houris.
Elles nous offriront leur miel et le vin des meilleures vignes.
Il nous est donc permis d’aimer dès ici-bas, le vin, l’amour
Puisque tel est notre destin et qu’il est écrit dans le Livre

Ô toi qui ne bois pas de vin, ne blâme pas ceux qui s’enivrent.
Entre l’orgueil et l’imposture, pourquoi vouloir tricher sans fin ?
Tu ne bois pas, et puis après ? Ne sois pas fier de l’abstinence
Et regarde en toi tes péchés. Ils sont bien pires que le vin.

Omar Khayâm (1047 -1122) Rubâ’ iyât

(Paul Balta, L’Islam, Le Cavalier Bleu, Paris 2001, p. 80-81)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s