Portraits

9782070372935

« Marignan avait dépassé la soixantaine, mais paraissait vingt ans de moins. Grand, carré d’épaules, il portait les cheveux en brosse. Sur son visage, pas le moindre empâtement. Le dessin régulier des arcades sourcilières, du nez et du menton m’avait frappé. Les yeux bleus étaient traversés, par rafales, d’une expression de désarroi. Il était toujours habillé de complets croisés et avait visiblement une prédilection pour les chaussures à semelles de crêpe très souples qui lui donnaient une démarche élastique. »  Partick Modiano Livret de famille p.29

« Il avait des cheveux noirs ramenés en arrière, une moustache légère, des yeux sombres et de cils très longs. » Partick Modiano Livret de famille p.157

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s